TERRAFIBRA AWARD 2021

Développement local
96jours restants
Equipement public culturel
96jours restants
Equipement public scolaire / sportif
96jours restants
Bâtiment d'activités
96jours restants
Habitat collectif
96jours restants
Habitat individuel
96jours restants
Aménagement intérieur
96jours restants
Réhabilitation
96jours restants
Installation artistique (intérieure ou extérieure)
96jours restants
Projet pédagogique
96jours restants
Local development
96jours restants
Public cultural facilities
96jours restants
Public education and sports facilities
96jours restants
Commercial buildings
96jours restants
Collective housing
96jours restants
Individual housing
96jours restants
Rehabilitation
96jours restants
Interior design
96jours restants
Installation art (exterior or interior)
96jours restants
Educational project
96jours restants



Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur de ressources et d’énergie en France, avec 46% de la consommation énergétique nationale, un des plus gros producteurs de déchets et représente 25% des émissions de gaz à effet de serre. Face à cette réalité, depuis quelques années, l’opinion publique prend conscience de la nécessaire transition environnementale. L’effort collectif, pour la préservation des ressources et la réduction significative de l’empreinte environnementale des constructions existantes et futures, a vu l’émergence de nouvelles pratiques architecturales soutenables et raisonnées qui visent à valoriser et tirer parti des ressources bio- et géo-sourcées locales, disponibles à portée de main ou juste sous nos pieds. S’approprier l’intelligence du vernaculaire et de ses savoir-faire millénaires, c’est ré-ancrer l’acte de bâtir dans un paysage et faire corps avec le territoire.
La terre et les fibres végétales ont déjà conquis le champ de l’architecture contemporaine et des centaines de projets, d’une grande qualité technique, esthétique et émotionnelle, voient le jour sur les cinq continents. La démocratisation de l’utilisation de matériaux, peu gourmands en énergie et disponibles en quantité sur toute la planète, participe à réduire l’exploitation des ressources non renouvelables et limite les besoins énergétiques sur le cycle de vie des bâtiments. 
Véritable défi pour l’architecture contemporaine, les matières du sol et du champ sont aussi une des voies les plus optimistes pour construire demain en redonnant du sens à nos métiers. Les filières de ressources locales s’organisent, se développent par la création de nouveaux emplois qui renforcent l’activité économique des territoires. Les matériaux bio- et géo-sourcés se présentent donc comme indispensables à l’architecture post-carbone et contribuent à la transition socio-écologique. 

Le TERRAFIBRA Award, prix mondial de l’architecture contemporaine en terre et/ou en fibres végétales, a pour but de mettre en valeur les propriétés esthétiques, les avantages constructifs et les bénéfices environnementaux de 40 écoconstructions. La reconnaissance de ces bâtiments exemplaires, par la profession et le grand public, exige de valoriser l’ensemble des acteurs engagés dans ces projets. En effet, le but de ce prix est de distinguer des projets remarquables tout en soulignant le courage des maîtres d’ouvrage qui ont fait le choix des matériaux bio- et géo-sourcés, la créativité des concepteurs et le savoir-faire des artisans et des entrepreneurs. Inscrit dans la continuité du 1er prix mondial TERRA Award, organisé en 2016, et du 1er prix mondial FIBRA Award, organisé en 2019, ce prix vise également à valoriser la mixité des matériaux dans une logique d’intelligence constructive.

Les Grands Ateliers et amàco, en partenariat avec CRAterre et l’ETH de Zurich, mettent à l’honneur l’architecture frugale et organisent le TERRAFIBRA Award, sous le patronage de la chaire UNESCO « Architectures de terre, cultures constructives et développement durable ». 
Nouveau rendez-vous de dialogue entre le monde traditionnel et le monde contemporain, ce prix se déroulera jusqu’en 2021et s’accompagnera, comme pour chacune des éditions, d’une exposition et d’un livre présentant les 40 projets finalistes.

Contact

Pour toute demande d’informations, merci de nous contacter avec le lien ci-dessous

Calendrier

03 novembre 2020 
Ouverture des candidatures

03 mars 2021 
Clôture des candidatures

Mai 2021 
Jury de présélection et proclamation des 40 projets finalistes aux Grands Ateliers lors de l’événement Terre, Femmes et Savoir-faire

Septembre 2021 
Jury final

Fin d'année 2021 
Remise des prix et inauguration de l’exposition TERRAFIBRA 2021 et lancement du livre associé en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal.

RÈGLEMENT DU TERRAFIBRA AWARD 2021

PRÉAMBULE 

Le présent règlement de concours (ci-après, le « Règlement ») établit les règles de participation au Prix intitulé TERRAFIBRA Award, Prix mondial des architectures contemporaines en terre crue et/ou en fibres végétales (ci-après, le « Prix »). Le Règlement vise à régir les relations entre, d’une part, l’organisateur du Prix et, d’autre part, les candidats participant au Prix. En participant au Prix, les candidats acceptent expressément et s’engagent à respecter les droits et les obligations prévues par le présent Règlement. 


ARTICLE 1 - ORGANISATEURS DU PRIX 

Le Prix est porté et organisé par les Grands Ateliers Innovation Architecture et amàco, en partenariat avec CRAterre et l’ETH de Zurich (ci-après, les « Organisateurs »).

L’organisation du Prix est assurée par les Grands Ateliers Innovation Architecture, interlocuteur unique des candidats. 

Les questions doivent être envoyées à l’adresse : info@terrafibraaward.com


ARTICLE 2 - CONDITIONS DE PARTICIPATION 

Le Prix est ouvert aux bâtiments neufs ou rénovés, construits sur tous les continents, avec une quantité significative de terre et/ou de fibres végétales et mis en service après janvier 2010. 

Il récompense des équipes qui mettent en œuvre de la terre crue et/ou des matières végétales dans leurs bâtiments, en proposant des solutions innovantes, en valorisant les ressources et les savoir-faire de leur territoire d’accueil et en s’attachant à des valeurs esthétiques. L’ambition des Organisateurs est de promouvoir la dynamique actuelle en faveur de la construction en en matériaux bio- et géo-sourcés issus de filières locales.

Le Prix concerne toutes les techniques de construction en terre crue : pisé, adobes, bauge, BTC, torchis, etc., et celles à base de fibres végétale : bambou, roseau, chanvre, lin, paille, rotin, palmes, herbes marines, mycélium, algues, etc.

Les bâtiments à structures en bois, qui font déjà l’objet de nombreux prix, ne sont pas concernés par le TERRAFIBRA Award, sauf si le bois est associé à la terre ou à un ou plusieurs autres matériaux biosourcés.

Les ouvrages en végétaux vivants peuvent conférer la qualification de construction en fibres végétales, à condition qu’ils participent de manière déterminante à la structure des bâtiments ou à leurs performances bioclimatiques.

Le Prix est international, gratuit et ouvert à tous. 

Tout acteur du projet peut être à l’initiative du dépôt du dossier de candidature (Maître d’ouvrage, Maître d’œuvre, Bureaux d’études, entreprise).

Lors de l’inscription, tous les membres de l’équipe doivent avoir été renseignés dans le formulaire en ligne et seront considérés comme co-auteurs du Projet au même titre que le mandataire, représentant l’équipe.

Un candidat peut soumettre plusieurs projets. Une inscription pour chaque projet.


ARTICLE 3 – CATÉGORIES

Les projets candidats seront classés selon 10 catégories :

  1. Développement local
  2. Équipement public culturel
  3. Équipement public scolaire/sportif
  4. Bâtiment d’activités
  5. Habitat collectif
  6. Habitat individuel
  7. Réhabilitation
  8. Aménagement intérieur
  9. Installation artistique (intérieure ou extérieure)
  10. Projet pédagogique


ARTICLE 4 - MODALITÉS D’INSCRIPTION 

L’inscription est un préalable obligatoire pour participer au Prix. Les inscriptions sont ouvertes à partir de la date du lancement : le 03/11/2020 et jusqu’au 03/03/2021. 

Chaque candidat ou équipe de candidats doit s’inscrire en ligne par l’intermédiaire de la plateforme de candidature WIIN.

Seul le mandataire de l’équipe reçoit un accusé de réception par email contenant un numéro de candidature attribué aux candidats. Ce numéro est automatiquement annoté sur le Projet rendu. Cet email atteste de l’inscription et contient le lien vers le dossier de participation de l’équipe.

Toutes les rubriques du formulaire avec un astérisque (*) doivent être remplies. Les formats et le volume maximal recommandé pour les fichiers doivent être respectés.

Les questions concernant les modalités d’inscription peuvent être adressées par email jusqu’à la date limite de clôture des inscriptions à l’adresse suivante : info@terrafibraaward.com


ARTICLE 5 - DÉROULEMENT DU PRIX 

Les candidatures peuvent être en français ou en anglais.

Le Prix se déroule en deux phases : 

  1. le jury de présélection distinguera en mai 2021, parmi les candidats éligibles, 40 projets finalistes qui feront l’objet d’un livre et d’une exposition itinérante ;
  2. le jury d’honneur choisira en septembre 2021, parmi les 40 projets finalistes, un projet lauréat dans chacune des 10 catégories. 

Les membres des jurys pourront, s’ils le souhaitent, décerner des prix spéciaux.


ARTICLE 6 - COMPOSITION DU JURY 

Les jurys regrouperont de grands témoins internationaux ainsi que des représentants des institutions et de tous les acteurs des filières de matériaux en terre et en fibres végétales. 

La composition du jury est susceptible d’évoluer au cours de l’organisation et de la mise en œuvre du Prix, à la discrétion des Organisateurs. 


ARTICLE 7 - CRITERES D’ÉVALUATION 

Les membres du jury de présélection évalueront les bâtiments sur la base des fiches de candidature au TERRAFIBRA Award, en répondant aux 6 questions suivantes :

  1. Le bâtiment est-il adapté au contexte climatique, énergétique et sociétal ainsi qu’à ses évolutions futures ?
  2. Le bâtiment s’intègre-t-il harmonieusement dans son territoire d’accueil ?
  3. Le bâtiment apporte-t-il des bénéfices à son territoire d’accueil et à ses habitants ?
  4. Le bâtiment est-il performant du point de vue de l’écoresponsabilité ?
  5. Le bâtiment valorise-t-il la terre et/ou les fibres végétales mises en œuvre ?
  6. Les solutions techniques choisies sont-elles pertinentes et innovantes ?

Les membres du jury final choisiront les lauréats à partir de critères fondés sur les 4 piliers du développement durable : 

  1. Écologie : Le bâtiment est construit en matériaux issus de son territoire d’accueil et s’intègre à son environnement.
  2. Social : Le bâtiment contribue à un épanouissement personnel et social de ses usagers et des habitants du territoire.
  3. Culture : Le bâtiment contribue à préserver les valeurs reçues en héritage et à les transmettre.
  4. Économie : Le bâtiment renforce l’autonomisation des communautés et valorise les ressources locales.

Ces critères d’évaluation sont susceptibles d’évoluer, à la discrétion des Organisateurs, jusqu’à la date de clôture du Prix.


ARTICLE 8 - LES PRIX 

Les 40 projets finalistes seront dévoilés, en mai 2021, aux Grands Ateliers dans le cadre de l’événement Terre, Femmes et Savoir-faire.

Les trophées seront remis aux équipes lauréates fin d’année 2021 lors de l’inauguration de l’exposition TERRAFIBRA 2021 et du lancement du livre associé, en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal.


ARTICLE 9 - CESSION DES DROITS 


9.1. En participant au Concours, les équipes de candidats s’engagent à céder aux Organisateurs, les droits d’auteur de tous les supports qui seront transmis à l’occasion de leur candidature. Cette cession des droits d’auteur porte sur la diffusion, l’utilisation et la reproduction des images et sur tous les documents fournis par le candidat et nécessaires à la bonne compréhension des projets. Ces supports (décris au 9.2.) sont exploités de façon non exclusive sur tous les supports de communication liés au Prix (les sites internet du TERRAFIBRA Award et des Organisateurs, les réseaux sociaux, la presse écrite, les communiqués de presse, etc.) et, pour les projets lauréats, pour l’exposition et le livre. 

Ils sont accessibles sans aucune restriction d'accès et sans rémunération. La cession est consentie pour le monde entier à titre gratuit et pour une durée de 99 ans.

9.2. Les droits cédés sont accordés pour : 

tous types de supports, connus ou inconnus à ce jour, numériques, papiers, magnétiques ou optiques, tels que, mais non limités, à tous supports CD-DVD, disque dur, documents d’information ou promotionnel, publications, brochures, maquettes, médias, pellicules, films, bandes magnétiques, sites internet, réseaux sociaux, etc. 

en tous formats (rapports de cadrage, images fixes, séquences animées, etc.) 

sous quelque forme que ce soit, connue ou inconnue à ce jour, telles que, mais sans limitation, sous forme de plans ou de maquettes, dans son exécution matérielle par construction, sous forme graphique, photographique, picturale, digitale, etc. 

tous moyens ou procédés techniques, connus ou inconnus à ce jour tels que, mais sans limitation, copie physique, construction, numérisation, mise en mémoire informatique, audiovisuel, multimédia, tout réseau en ligne ou de télécommunication, national ou international, privatif ou public, Internet, Intranet, Extranet, etc. ; et tous circuits de distribution


ARTICLE 10 - GARANTIES 

Les équipes de candidats déclarent expressément être titulaires de l’ensemble des droits sur leur Projet soumis dans le cadre du Prix. Ils garantissent en conséquence aux Organisateurs contre tout trouble, recours, action ou revendication d’un tiers qui pourrait lui être intenté sur la base de leur Projet, ainsi que des droits cédés en vertu de l’Article 9 du présent Règlement. 


ARTICLE 11 - DONNÉES PERSONNELLES 

11.1. Les données personnelles des candidats au Prix seront traitées dans les conditions prévues par le présent Article du Règlement (ci-après, les « Données »). Le traitement des Données est réalisé par les Organisateurs du Prix, qui en est responsable et en confie la collecte à un prestataire, la société WIIN SAS. 

11.2. À l’occasion du Prix, certaines des Données des candidats sont collectées. Ces Données sont collectées par l’intermédiaire du formulaire d’inscription que les candidats complètent en vue de participer au Prix. 

11.3. Les Données sont collectées dans l’intérêt légitime des Organisateurs à conserver les Données des candidats afin de les recontacter ultérieurement nomination.

11.4. Les Organisateurs ne donnent qu’un accès limité aux Données à leurs employés ayant nécessairement besoin d’accéder aux Données pour exercer leur mission et qui sont tenus à une stricte obligation de confidentialité à l’égard des Données (plus particulièrement, les personnes en charge de l’organisation du Prix). 

11.5. Les Organisateurs stockent les Données sur leur serveur situé en France et s’assurent que les Données collectées ne sont pas endommagées, détruites ou divulguées à des tiers non autorisés. Ils mettent également en place des mesures techniques et organisationnelles afin de garantir la sécurité des Données pendant toute la durée de leur traitement et conservation, telles que la sécurisation de l’accès aux locaux et à ses serveurs, la sécurisation du système informatique stockant les Données, le chiffrement des emails par un certificat SSL, etc. 

11.6. Les Données collectées dans le cadre des candidatures au Prix sont conservées pour une durée maximum de trois ans, à compter du dernier contact entre le titulaire des Données et les Organisateurs. Par dérogation, les Données des lauréats seront conservées pendant une durée de dix ans. 

11.7. Conformément au Règlement général sur la protection des données personnelles entré en vigueur le 25 mai 2018 et à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, dans sa version modifiée du 20 juin 2018, les personnes dont les Données sont collectées disposent d’un droit d’accès, de rectification, de limitation et d’effacement de leurs Données, d’un droit à la portabilité de leurs Données, ainsi que du droit de définir des directives relatives au sort de leurs Données après leur décès. Les personnes concernées peuvent également s’opposer pour des motifs légitimes, au traitement de tout ou partie des Données les concernant.

11.8. Pour mettre en œuvre l’un de leurs droits, les personnes concernées peuvent s’adresser directement au responsable des données personnelles des Organisateurs à l’adresse suivante : louise.lemoine@lesgrandsateliers.fr

11.9. Les personnes concernées disposent par ailleurs du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés pour tout manquement de la part des Organisateurs à la suite d’une demande d’exercice de ses droits, ou de manière générale concernant la réglementation en vigueur applicable en matière de protection des données personnelles.

Le Prix est international, gratuit et ouvert à tous.

Tout acteur du projet peut être à l’initiative du dépôt du dossier de candidature : Maître d’ouvrage, Maître d’œuvre, Bureaux d’études, entreprise, etc.

Lors de l’inscription, tous les membres de l’équipe doivent avoir été renseignés dans le formulaire en ligne et seront considérés comme co-auteurs du Projet au même titre que le mandataire, représentant l’équipe.

Un candidat peut soumettre plusieurs projets. Une inscription pour chaque projet.
Le Prix se déroule en deux phases : 

  1. le jury de présélection distinguera en mai 2021, parmi les candidats éligibles, 40 projets finalistes qui feront l’objet d’un livre et d’une exposition itinérante ;
  2. le jury d’honneur choisira en septembre 2021, parmi les 40 projets finalistes, un projet lauréat dans chacune des 10 catégories. 

Les membres des jurys pourront, s’ils le souhaitent, décerner des prix spéciaux.
  1. Développement local
  2. Équipement public culturel
  3. Équipement public scolaire/sportif
  4. Bâtiment d’activités
  5. Habitat collectif
  6. Habitat individuel
  7. Réhabilitation
  8. Aménagement intérieur
  9. Installation artistique (intérieure ou extérieure)
  10. Projet pédagogique
Les candidatures peuvent être en français ou en anglais.
Les bâtiments à structures en bois, qui font déjà l’objet de nombreux prix, ne sont pas concernés par le TERRAFIBRA Award, sauf si le bois est associé à la terre ou à un ou plusieurs autres matériaux biosourcés.

Le Prix concerne toutes les techniques de construction en terre crue : pisé, adobes, bauge, BTC, torchis, etc., et celles à base de fibres végétale : bambou, roseau, chanvre, lin, paille, rotin, palmes, herbes marines, mycélium, algues, etc.

Les ouvrages en végétaux vivants peuvent conférer la qualification de construction en fibres végétales, à condition qu’ils participent de manière déterminante à la structure des bâtiments ou à leurs performances bioclimatiques.
Les jurys regrouperont de grands témoins internationaux ainsi que des représentants des institutions et de tous les acteurs des filières de matériaux en terre et en fibres végétales. 
La composition du jury est susceptible d’évoluer au cours de l’organisation et de la mise en œuvre du Prix, à la discrétion des Organisateurs.
Les membres du jury de présélection évalueront les bâtiments sur la base des fiches de candidature au TERRAFIBRA Award, en répondant aux 6 questions suivantes :

  1. Le bâtiment est-il adapté au contexte climatique, énergétique et sociétal ainsi qu’à ses évolutions futures ?
  2. Le bâtiment s’intègre-t-il harmonieusement dans son territoire d’accueil ?
  3. Le bâtiment apporte-t-il des bénéfices à son territoire d’accueil et à ses habitants ?
  4. Le bâtiment est-il performant du point de vue de l’écoresponsabilité ?
  5. Le bâtiment valorise-t-il la terre et/ou les fibres végétales mises en œuvre ?
  6. Les solutions techniques choisies sont-elles pertinentes et innovantes ?

Ces critères d’évaluation sont susceptibles d’évoluer, à la discrétion des Organisateurs, jusqu’à la date de clôture du Prix.

Les membres du jury final choisiront les lauréats à partir de critères fondés sur les 4 piliers du développement durable : 

  1. Écologie : Le bâtiment est construit en matériaux issus de son territoire d’accueil et s’intègre à son environnement.
  2. Social : Le bâtiment contribue à un épanouissement personnel et social de ses usagers et des habitants du territoire.
  3. Culture : Le bâtiment contribue à préserver les valeurs reçues en héritage et à les transmettre.
  4. Économie : Le bâtiment renforce l’autonomisation des communautés et valorise les ressources locales.

Ces critères d’évaluation sont susceptibles d’évoluer, à la discrétion des Organisateurs, jusqu’à la date de clôture du Prix.